Tagged: cimetière

Anonymous

Here’s my latest painting, which I called Anonynous, since we can’t really see her face. It’s done after a picture I took at the cemetary in Altoona, PA last november, I was there attending Illuxcon 4.

The painting is 12″x24″, acrylics on canvas and the edges are painted. The price is 180 $ CAN or 230 $ CAN with the metal leaf frame seen in the picture. If you are interested or want to inquire about shipping, you can reach me at chantal @ chantalfournier (dot) com

 

 

Advertisements

Une visite au cimetière le plus banal.

Dans le poste précédent, j’avais raconté ma visite aux cimetières principaux à Granby, la ville où j’ai grandit. Le premier était très vieux et avait des monuments intéressants mais peu de statues. Le deuxième est super quelconque en, en gros, ressemble à une banlieue où tout est uniforme. Il y a des sections où les pierres sont toutes de la même forme, même épaisseur, même genre de motifs, espacées toutes également. La seule chose qui change est la couleur, gris, rose, noir, gris, noir, rose. Une chance qu’il y a quelques sections différentes où les voisins gonflables se sont livrés bataille, une pierre a un motif de cerf, la deuxième a un poisson, la troisième, un cerf ET un poisson, etc. Donc il y en a quelques-unes qui ont des statues! J’ai donc pu prendre des photos qui seront utiles pour mes prochaines peintures.

J’ai passé toute la journée sans penser à ajuster ma balance des blancs, mais je suis quand même contente du résultat, je ne pensais pas me retrouver avec une photo comme celle-ci:

Le ciel va nous avaler.

Ce que vous ne voyez pas, c’est que derrière les cryptes, il y a un zoo.

Je suis sérieuse à propos du zoo. Les manèges sont à seulement une centaine de mètres derrière les cryptes. Pendant tout notre temps la bas, nous avons entendu les  bruits de chaines des montagnes russes et les gens crier. Si vous êtes juste à côté des cryptes, vous pouvez voir certains manèges au dessus de la haie. Les animaux et Amazoo (le parc aquatique) sont un peu plus loin du cimetière.

Je ne suis pas sûre pourquoi, mais je trouve que ça ressemble à une courtisane asiatique.

Je ne sais pas d'où il vient, mais il ne porte qu'une serviette.

Les mains attachées avec de la broche et décapité, ce n'est pas morbide du tout.

Des fées en résine, ça c'est différent!

Qui eu cru que Jésus avait d'aussi petits bras.

J'ai été chanceuse, j'ai pu prendre plusieurs photos de corneilles.

C’est tout pour ma visite à Granby,  mais je vais trouver d’autres cimetières à visiter!

Visiter le cimetière et rencontrer les Brownies

Puisque je peins des monuments funéraires, je vais régulièrement au cimetière pour prendre des photos de référence pour des toiles futures. J’ai des photos de cimetières de beaucoup d’endroits, mais étrangement, jusqu’à hier, je n’en avais pas de mon coin d’origine. J’ai grandit à Roxton Pond, Québec, juste à côté de Granby. J’ai fait mon école secondaire à Granby et j’y réfère habituellement comme de la ville d’où je viens.

Il y a deux cimetières principaux à Granby, dont un qui est très vieux et séparé en deux (côté anglais et côté français) et nous avons commencé par là. Il faisait super chaud et soleil. On ne trouve pas beaucoup de statues là. Il y en avait deux, un bas relief au complet et une avec juste les pieds. Ça ne nous a pas empêché de trouver des monuments intéressants et quelques installations lugubres.

Comme celle-ci. C’était sur le côté français, j’adore ça.

Des fleurs assez morbides, avec des anges usés et un cadre avec une petite photo jaunie.

Ce monument là était entouré de fleurs de plastique dans des vases et des pots renversés et avait un genre de sac de plastique  rempli de plantes mortes suspendu à un poteau de métal.

Even the flowers look dead.

Même les fleurs artificielles ont l'air mortes.

Plus de fleurs de plastique  répandues dans le gazon.

Et maintenant, du coté anglais. C’est moins lugubre mais aussi intéressant. Il y avait ce monument surmonté de pales d’hélices.

C’est le monument d’un pilote de la première guerre mondiale.

Ensuite, Sylvain a pointé le monument à  Palmer Cox, un illustrateur et écrivain de livres pour enfants de la fin du 19ième siècle. C’est le créateur des Brownies, des petits lutins qui ont été très populaires. Une foule de produits ont été basés sur eux, dont une caméra.

Ensuite, Sylvain à trouvé ce monument, je pense que c’est le plus vieux dans le cimetière. Mary Mason est née en 1790. L’arbre qui pousse sur sa tombe est tellement gros qu’on ne pourrait pas en faire le tour avec nos bras, à deux.

Et enfin, j’ai trouvé ceci, je pense que c’est la cachette des Brownies.

Et ça, c’est juste dans un des cimetières, attendez de voir ce qu’il y avait ans l’autre.